L’Oréal offre 25000 euros à des doctorantes africaines

Au total, 20 chercheures africaines, dont 15 doctorantes et 5 post-doctorantes vont recevoir, jeudi à Dakar, des bourses de 25.000 euros de la Fondation L’Oréal, a-t-on appris auprès de ladite structure.

« Quinze doctorantes recevront de la Fondation L’Oréal des bourses d’un montant de 10 000 euros et 5 post-doctorantes un soutien financier de 15 000 euros », annonce ladite fondation dans une note rendue publique.

Le texte précise que ces bourses destinées à des chercheurs issues de 15 pays africains s’inscrivent dans le cadre de la 10ème édition du programme L’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science en Afrique Sub-Saharienne.

Lancé sur le continent africain en 2010, ce programme valorise les travaux et les parcours de vie de femmes scientifiques.

« Leur champ de compétences, très vaste, recoupe plusieurs disciplines scientifiques essentielles au développement de la recherche dans le monde : nanosciences, obésité, malnutrition infantile, environnement, VIH infantile, prévention de graves maladies infectieuses, recherches sur le génome, sur l’année du sommeil, la déforestation sur le continent, etc. », poursuit le texte.

C’est le cas de la pharmacienne-biologiste sénégalaise, Najah Fatou Coly qui travaille sur le sujet « Mieux comprendre les infections survenant lors de l’accouchement pour lutter contre la mortalité néonatale ».

Selon elle, la prise en charge de ces infections reste difficile en raison de la non-spécificité des marqueurs utilisés jusque-là pour poser le diagnostic.