Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky est mal barré…un ministre lui crée des problèmes

1

Voici la plus grande tâche noire du Macky…il enchaîne échec sur échec

La mauvaise graine qui entoure le chef de l’Etat n’est plus un secret de polichinelle. Désormais, tous les sénégalais sont d’avis que Macky Sall est la personne la plus mal entourée. Tous les efforts qu’il fait, passent inaperçus. Les jeunes qui gravitent autour de lui se terrent dès la plus petite attaque contre leur leader. Au moment où les sénégalais se noient, tout le gouvernement est abonné absent. Mais le locataire du Palais traîne un plus gros boulet au pied…

macky
Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Eau serait sur le départ

Le gouvernement de Macky Sall est gangréné de ministres catastrophes les plus nuls les uns que les autres. Cette liste est certes exhaustive, mais Serigne Mbaye semble occuper la première place. Voilà un ministre qui enchaîne échec sur échec. Il a échoué à tous les départements ministériels où il est passé. Malgré ses échecs cuisants, l’homme semble toujours bénéficier des bonnes grâces de Macky Sall. Une chose qui n’étonne personne car Macky est, désormais, attiré par les nullards. Ils sont maintenus au sein du gouvernement et pourvus à des postes stratégiques.

Serigne Mbaye Thiam est l’incarnation de ministre à problèmes. Son passage au ministère de l’éducation est une catastrophe. Le prédécesseur de Mamadou Talla à ce poste a échoué sur toute la ligne. Il a été incapable de résoudre les crises scolaires qui ont secoué notre système éducatif. Pire, il tenait tête aux syndicalistes grévistes au lieu de tenter de trouver des pistes de solutions. En matière de recrutement des enseignants, il a eu le plus faible taux. Ce qui s’est soldé par un déficit d’enseignants dans certaines zones du pays.

En tant que ministre de l’éducation nationale, Serigne Mbaye Thiam n’a même pas pu réussir à régler l’éternelle question des abris provisoires. Après tous ces échecs, le chef de l’Etat a sans nul doute pressenti le besoin de nettoyer son homme. C’est ainsi qu’il est jeté à l’eau pour y être assaini. Ce ministre, qui a échoué sur toute la longueur, atterrit au ministère de l’eau et de l’assainissement. Malheureusement, il continue à se noyer dans les eaux de son incompétence. Pour masquer son échec dans la politique de l’eau, il avait accusé le régime de Wade. La situation qui prévaut depuis le début de l’hivernage en est un exemple frappant.

sen'eauSous Serigne Mbaye Thiam et Sen’Eau, les sénégalais ont de plus en plus soif. L’eau est devenue une denrée rare. Il ne passe plus un seul jour sans que la société de distribution d’eau n’annonce des perturbations sur son réseau. Des perturbations qui se soldent le plus souvent par des coupures d’eau. Un véritable casse-tête qui a fini par exaspérer les sénégalais. Et maintenant voilà Serigne Mbaye Thiam qui affiche de nouveau son incompétence face aux inondations meurtrières à Dakar et sa banlieue.

Le chef de l’Etat Macky Sall, avait déclaré, en Arabie Saoudite, qu’il avait instruit le ministre de l’intérieur et le Ministre de l’eau à faire la situation d’une façon journalière en donnant des alertes en collaboration avec la Météo. Mais Serigne Mbaye Thiam semble ne pas appliquer les consignes du chef. Face à la situation, seul Antoine Diome est au front. On voit le premier flic, dans le cadre du plan ORSEC, faire le tour des zones inondées. Au moment où le socialiste se perd dans ses priorités.

Alors la question à se poser est de savoir qu’est ce qui laisse Serigne Mbaye Thiam dans le gouvernement ? Ce membre du parti socialiste a démontré son incompétence dans tous les départements ministériels où il est passé. Pourtant, Macky Sall le maintient aux affaires. Une situation qui ne peut plus continuer. Le pays ne doit plus être gouverné par une horde d’incapables. Il est temps pour le président de prendre toutes ses responsabilités et choisir ses hommes selon leurs compétences et leurs capacités de travail. Et non selon leur appartenance politique.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (1)