Ultimate magazine theme for WordPress.

Macky otage des mensonges de ses DG…il croit au miracle des emplois

0

Macky Sall est vraiment en fin de règne. Quand un Président cherche un miracle pour se maintenir au pouvoir, cela relève de la paranoïa. Et le Président Macky Sall, acculé par une opposition radicale, cherche une étincelle d’espoir pour éviter le chaos d’un basculement du pouvoir vers une opposition vindicative. Il s’accroche fortement aux déclarations mensongères de ses DG qui vendent le rêve de milliers d’emplois aux jeunes. Même si Macky Sall sait que ces promesses de milliers d’emplois, à 15 mois de la présidentielle, sont surréalistes, il y croit aveuglément. Un déni de la réalité qui fait de Macky Sall, une victime otage des mensonges de ses DG…

Le Président de la République Macky Sall sait faire preuve de naïveté parfois. Il est victime des illusions que lui vendent les membres de son entourage. C’est le cas de nombreux Directeurs généraux qu’il a promus et qui lui font croire qu’ils ont réussi à enrôler de milliers de jeunes, désormais tous acquis à sa cause. Or, il n’en est rien, sauf qu’il s’agit de la supercherie de la part de ces Directeurs généraux qui cherchent à consolider leurs privilèges auprès du Chef de l’Etat…

macky
Mountaga Sy DG du Port Autonome de Dakar (PAD)

Récemment, c’est à grandes pompes que le nouveau Directeur général du Port autonome de Dakar (PAD) Mountaga Sy a fait l’annonce dans la presse d’une campagne visant à offrir de l’emploi à des jeunes. Ça a été un véritable rush auprès des services du PAD. Des milliers de jeunes sont accourus sur les lieux, leurs demandes d’emploi à la main. Ils entretiennent toujours l’espoir de trouver un emploi au PAD. Ils risquent de désenchanter. Pourtant, Mountaga Sy a promis la création de 2000 emplois.

« Le Pad est à la recherche de 2000 manutentionnaires pour décharger les navires, car le rythme de travail imposé demande maintenant des rotations de 8 heures X 3, à savoir 24 heures par jour », souligne le communiqué de presse. Du vent, rien que du vent. Seulement, Mountaga Sy veut faire croire au Président de la République Macky Sall qu’il travaille pour lui, en direction de 2024, en créant des emplois pour les jeunes.

Mountaga Sy n’est pas le seul. Avant lui, son prédécesseur Aboubacar Sadikh Bèye s’était inscrit dans ce registre. Il a longtemps fait croire au Chef de l’Etat Macky Sall que les jeunes de sa commune à Dieuppeul, sont tous derrière lui, et soutiennent sa politique. Aboubacar Sadikh Bèye voulait faire croire au Chef de l’Etat qu’il avait créé plusieurs emplois pour les jeunes. Le subterfuge a été découvert avec les nombreux déboires connus par le parti au pouvoir lors des dernières élections dans la commune de Dieuppeul-Derklé.

mackyIdem avec Lansana Gagny Sakho, l’ancien Directeur général de l’Office national des assainissements du Sénégal (ONAS) qui se vantait partout de ses nombreuses réalisations et des emplois qu’il avait su créer. Au final, il n’en était rien. D’ailleurs Lansana Gagny Sakho a montré son véritable visage de trompeur du Chef de l’Etat, puisque dès qu’il a été viré de son poste de Directeur général, il s’est empressé de rejoindre avec armes et bagages Ousmane Sonko.

Les exemples foisonnent. Le Président de la République Macky Sall doit se méfier donc de certains de ses Directeurs généraux qui lui vendent du vent. Directeur de l’Emploi depuis trois ans, Pape Modou Fall a annoncé un projet de recrutement de 5000 jeunes dans le département de Diourbel. Il ne dit pas comment, ces emplois vont être créés ? Peu importe pour lui, de savoir que les jeunes du département de Diourbel, à qui il a promis tous ces emplois et qui ne les verront jamais, pourront être frustrés, et tourner définitivement le dos au régime du Président Macky Sall.

Mame Penda Sow pour xibaaru.sn

laissez un commentaire