Malades mentaux de la rue : Ansoumana DIONE écrit à Marième FAYE SALL.

Lettre ouverte d’Ansoumana DIONE à la Première Dame Marième FAYE SALL, pour le retrait des malades mentaux de la rue à partir du lundi 10 août 2020.

Madame la Première Dame,

Pour mettre fin aux calvaires indescriptibles des trois milles malades mentaux errants que compte notre pays, dont la plupart est composée d’hommes et de femmes, en âge de procréation, notre Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades mentaux (ASSAMM), va procéder au retrait de cette couche vulnérable de la rue, à partir du lundi 10 août 2020.

Aujourd’hui, Dakar et l’ensemble des autres villes du Sénégal, offrent un spectacle désolent, avec ces nombreux concitoyens, ne jouissant pas de toutes leurs facultés mentales, abandonnés dans les rues, en cette période d’hivernage et en cette veille de fête de Tabaski. D’emblée, ce triste phénomène constitue un danger pour eux-mêmes et la sécurité publique, d’où l’urgence de les prendre en charge.

Pour accéder à l’émergence en 2035, le Sénégal ne devrait-il pas s’occuper d’abord de cette frange défavorisée de sa population, source d’insécurité et d’insalubrité, à combattre au préalable, surtout dans un pays dit de Téranga ? Pour redorer son image totalement écornée, nous devons tous nous mobiliser afin de réussir notre ambitieux Programme dénommé : « Sénégal avec zéro malade mental errant d’ici à 2025 ».

C’est la raison pour laquelle, connaissant votre grande générosité envers les couches vulnérables, nous venons, par cette présente lettre ouverte, solliciter votre appui et celui de toute autre bonne volonté, pour l’atteinte de nos objectifs en direction de ces malades mentaux errants. A cet effet, nous vous saurions gré des dispositions qu’il vous plaira de faire prendre pour nous appeler au 77 550 90 82, pour plus d’informations sur ce projet.

Vous en souhaitant bonne réception, veuillez agréer, Madame la Première Dame, à l’expression de notre très haute considération.

Rufisque, le 26 juillet 2020,

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)