Malick Sall sur le saccage du tribunal de Louga : « force restera à la loi »

Le ministre de la Justice, Me Malick Sall a réagi à l’affaire des talibés enchaînés à Ndiagne et le saccage du tribunal de Louga, hier, lors du procès du marabout Cheikhouna Gueye.

« Force restera à la loi », a, en effet, assuré le Garde des sceaux ce matin en marge de la conférence annuelle des chefs de Parquet, dans des propos relayés par nos confrères de la RFM.

« Les auteurs seront identifiés et sanctionnés à la hauteur de leurs actes », a ajouté le ministre de la justice. Qui ajoute, « j’ai été scandalisé comme tout le monde, en tant que père de famille. J’ai été talibé, mais soyez assurés que la justice prendra toutes les mesures qu’il faut »