Maltraitance des talibés : Moustapha Diakhaté accuse…l’État

L’ex-ministre conseiller du Président Sall, Moustapha Diakhaté n’est pas allé par quatre chemins pour accuser l’État du Sénégal qui, selon lui, « a failli » dans sa politique pour l’organisation des Daaras.

« En abdiquant devant les lobbies obscurantistes, tous les gouvernements sénégalais ont livré, depuis l’indépendance, des centaines de milliers de jeunes à la merci de véritables tortionnaires », a-t-il écrit sur sa page Facebook, réagissant à l’affaire des Talibés enchainés par leur marabout à Ndiagne.

« La seule réponse à la maltraitance des enfants dans les Daras, note l’ancien député, c’est de rendre l’école obligatoire jusqu’à 18 ans et l’introduction de l’engagement du Coran dans les programmes de l’école publique ».

Diakhaté ajoute à ces mesures d’ordre pédagogique, une réforme du code pénal en incluant, dit-il, de nouvelles incriminations à l’encontre des parents qui refusent de scolariser leurs enfants.