Mel B virée des Etats unis pour défaut de visa

Mel B est dans la tourmente ! Alors qu’elle se bat contre son ex-mari pour avoir la garde totale de leur fille, Madison, la chanteuse de 44 ans, se voit obligée de retourner vivre au Royaume-Uni. Si son Visa pour les États-Unis expire en février 2020, l’ex-Spice Girl doit très vite trouver une solution pour ne pas être dans l’illégalité.

Alors que la date d’expiration de son visa de travail approche, l’ex- Spice Girl âgée de 44 ans n’a pas d’autre choix que de retourner au Royaume-Uni afin de retrouver un emploi stable. Dans de nouveaux documents judiciaires, Mel B affirme qu’elle a des difficultés à trouver un travail depuis la fin de son contrat en tant que juge dans l’émission America’s Got Talent l’année dernière.

« Je n’ai plus de revenus stables aux États-Unis depuis plus d’un an »

Dans les documents dévoilés par The Blast, la chanteuse, explique : « Mon Visa pour les États-Unis expire en février 2020. On ne m’autorisera plus à travailler ou vivre aux États-Unis après cela ». Avant de poursuivre en évoquant l’émission qui lui a permis de gagner de l’argent ces dernières années : « Lors de mon mariage avec Stephen Belafonte – le couple s’est séparé en 2017 – nous avons vécu à Los Angeles, où je travaillais. Cependant, toutes mes sources de revenus aux États-Unis ont été épuisées. Mon contrat pour l’émission America’s Got Talent a pris fin en septembre 2018 après plusieurs années de participation. Je n’ai donc plus de revenus stables aux États-Unis depuis plus d’un an ».

L’occasion pour Mel B de revenir sur les violences conjugales dont elle a été victime lors de son mariage et de sa demande d’éloignement contre son mari, après dix ans de mariage. Dans les documents révélés, elle demande alors une modification dans l’accord de la garde de leur fille, Madison, âgée de 8 ans, afin de pouvoir l’emmener avec elle au Royaume-Uni : « Comme le tribunal le sait, mon mariage avec Stephen était malsain. Il m’a soumis pendant des années à des violences verbales et sexuelles, notamment par son isolement actif de mes filles et de moi, de mon domicile et de ma famille au Royaume-Uni ». Espérons que les choses iront mieux très rapidement pour l’ex-Spice Girl !