Nafy Ngom, Pape Ibra, Pape Alé et Mody, le quatuor comploteurs

Vous vous perdez de jour en jour, mes chers, il faut que notre patriotisme et notre bonne foi vous le disent ; l’engagement que vous avez pris pour détruire un homme juste, honnête, bien éduqué, réceptif, ouvert et pondéré ; en l’occurrence son Excellence le président Macky SALL ne peut rester longtemps caché dans vos cœurs rancuniers comme les vôtres. Et c’est une honte pour vous en tant que croyants et intellectuels ; de surcroît de par les fonctions dont vous vous êtes investis. Parlez à votre conscience sur vos actes basés sur la haine et la rancune que rien n’explique sinon la mauvaise foi. Vous n’êtes pas ce que vous prétendez être et vous en êtes conscients.

Il faut être de mauvaise foi pour détester le président Macky SALL ; oui. On ne l’a jamais entendu dire du mal sur ses ennemis déclarés à plus forte raisons ses adversaires politiques. Il agit en homme d’État toujours devant toutes les situations et se limite là ; il ne gère point de détails et vous voulez toujours faire de lui le sujet des discours publics de mauvais goût pour le discréditer mais toujours vous tombez plus bas avec vos masques. Devant lui, vous ne serez jamais satisfaits de vos agissements car Dieu ne donne jamais raison aux menteurs devant les véridiques. Vous finirez par être découverts « In cha Allah ».

Aujourd’hui, les sénégalais se demandent quels sont les liens qui unissent Mme. Nafy NGOM KEITA et Pape Ibra KEBE et Pape Alé NIANG et Mody NIANG, le quatuor qui a tenté de mettre un scandale au cœur de l’Etat? C’est troublant pour beaucoup de nos compatriotes mais pas pour le Tout puissant Allah qui voit et sait tout. Tout se saura car le président Macky SALL est élu par la volonté divine et personne ne peut mettre fin à son magistère autre que Dieu. Nafy NGOM KEITA est-elle à l’aise aujourd’hui en tant que musulmane ? A force de verser dans ces genres de pratiques, on finit par perdre la foi en Dieu si on n’y prend garde ; si elle ne l’est déjà, si elle était honnête et sérieuse, elle n’aurait pas dû faire appel à un expatrié qui avait des soucis financiers depuis son point d’ancrage et qui le remercie de l’avoir aidé à se relever dans un mail qui fait aujourd’hui le tour du monde via les réseaux sociaux. Dieu est Grand et unique dans ses œuvres de protéger les bons et de vilipender les mauvais, de montrer la vérité et d’exhiber le mensonge.

Il y a une répugnance si méchante à mal agir ou à mal parler sur une personne dont le seul tort est d’être compétent et bien aimé par les sénégalais de bonne foi, d’être au service de son peuple, de son continent et du monde entier. En voulant le faire haïr par son peuple, c’est bien vous qui devenez haïssables,  » honteux comme un renard qu’une poule aurait pris… » Quelle honte de votre part !

Tout a son terme, c’est sûr que vous tremblez devant ce délit que vous avez commis en voulant nuire au président Macky SALL en passant par Mr. Cheikh Omar HANN par cette honteuse combine truffée de contrevérités et couchée dans un soi-disant livre.

Songez à l’au-delà avant qu’il ne soit trop tard pour vous. Heureusement son Excellence sut dès les premiers instants que Mme Nafy Ngom KEITA n’était pas une sainte comme on l’avait présenté. L’ancien premier ministre Mr. DIONNE, le loyal, le sérieux, le discipliné, le correct l’a si bien dit et savait comme toujours de quoi il s’agissait.

Le temps a encore et encore donné raison à son Excellence le président Macky SALL. Par ses actes et son silence, il offre le moyen le plus efficace aux sénégalais de juger les uns et les autres qui se tombent le torse en accréditant des bruits sourdement répandus par sa personnalité unique dans le landerneau politique sénégalais.

La défiance peut s’avérer quotidiennement entretenue mais la vérité finit toujours par remettre de l’ordre autour de lui. Que n’a-t-il pas entendu ou subi passant par les membres de sa famille, ses amis, ses proches collaborateurs, ses militants et autres ? Mais toujours avec sérénité dans son silence olympien, il laisse Dieu s’occuper de tout et notre fierté s’agrandit envers sa personne.

A beau comploter, vous finirez toujours par avoir honte. A quoi sert donc le complot ? Soyez solidaire à l’effort de construction nationale au moins pour une fois pour faire du bon durant notre bref passage dans ce monde.

Malick Wade GUEYE / DSE/ APR/ Espagne.