RDC: le chanteur Koffi Olomidé interpellé en lien avec ses chansons censurées

Culotte grise et un t-shirt, Koffi Olomidé ne fait aucune déclaration à la presse, alors qu’il est accompagné de son avocat. Le roi de la Rumba congolaise avait l’air serein en sortant du palais de justice, mercredi peu avant midi.
Pourtant dans la matinée, il a été interpellé à son domicile. Me Tony Mwaba, son avocat, dénonce l’interpellation : « L’artiste a été humilié par certains agents qui ont investi sa villa. Certains ont même escaladé les murs pour l’appréhender avec une brutalité et une cruauté rare. »
L’artiste avait refusé de répondre à une convocation de la commission de censure et de spectacles. Cette instance a interdit la diffusion de huit des chansons de Koffi Olomidé pour « atteinte aux bonnes mœurs », sans préciser publiquement le contenu litigieux.