Ultimate magazine theme for WordPress.

Revue de presse…Le Port de Ndayane à la UNE

Un vendeur de journaux dans les rues Dakar
0

Le lancement des travaux du port de Ndayane et d’autres sujets se rapportant à la politique et à la gouvernance sont au menu des quotidiens du mardi 04 janvier 2022.

Avec le futur Port en eau profonde de Ndayane, ‘’le Sénégal voit grand’’, selon Le Soleil, notant que cette plateforme permettra au pays de ‘’retrouver sa place de leader portuaire de la sous-région’’.

Le président de la République a procédé lundi à la pose de la première pierre du port multifonctionnel de Ndayane (ouest), destiné à décongestionner celui de Dakar.

Les travaux de cette infrastructure portuaire d’une superficie 1.200 hectares vont se dérouler en deux phases, pour un investissement tournant autour de 3.000 milliards de francs CFA, indique un dossier de presse du projet.

La cérémonie de lancement des travaux s’est déroulée en présence du directeur général du Port autonome de Dakar, Ababacar Sédikh Bèye, et du président-directeur général DP World, Sultan Ahmed bin Sulayem.

Etaient également présents des maires des communes de Ndayane, localité voisine de Popenguine, dans la région de Thiès (ouest), ainsi qu’une forte délégation malienne.

La commune de Ndayane est située sur la Petite-Côte, entre Diass (Mbour), Toubab Dialao et Yène (département de Rufisque).

’’Le plus grand investissement privé de l’histoire du Sénégal lancé hier’’’, dit Les Echos, soulignant que le port de Ndayane couvre une surface de 1200 hectares pour 410 milliards de francs Cfa.

’’Ndayane à flots’’, affiche à sa Une le quotidien Bës Bi Le Jour. ‘’3000 milliards ! Ca devrait, à terme, couler à flots pour le Sénégal. Mais avec Ndayane, le pays devrait être aussi à flots avec l’augmentation des transactions portuaires. Pourvu que le projet arrive à bon port’’, écrit la publication.

Selon L’As, ‘’Macky Sall rassure’’ les populations impactées par le projet. ‘’Que tous les impactés soient payés avant la fin du mois de février et qu’ils recouvrent tous leurs droits’’, a demandé le chef de l’Etat cité par le journal.

Avec ces séries d’inaugurations et de lancement de travaux, Walfadjri estime que Macky Sall ‘’arme ses candidats’’ aux élections territoriales prévues le 23 janvier.

’’Le président Macky Sall veut mettre tous les atouts de son côté en perspective des élections territoriales dont l’issue reste très incertaine pour son camp. Il se distingue par des inaugurations et des lancements de travaux tous azimuts pour +booster+ ses candidats dont les Sénégalais ont fini de +tourner le dos+ selon ses adversaires’’, rapporte Walf.

Le quotidien L’Info aussi note que Macky Sall est de ‘’plain pied dans la campagne’’. ‘’Entre bilan d’étape, inaugurations tous azimuts d’infrastructures, poses de première pierre, le président Macky Sall a déjà lancé sa campagne pour les élections municipales et départementales du 23 janvier prochain au moment où l’opposition attend sagement l’ouverture de la campagne’’, indique la publication.

Enquête déplore ‘’les scandales à répétition’’ dans la gestion des finances publiques. ‘’Pour un détournement estimé à 1,8 milliards de francs Cfa, l’ancien maire de Dakar, opposant politique a été jugé et condamné à 5 ans de prison. Pour plus de 12 milliards de détournements de deniers publics enregistrés dans différents organismes publics, aucun responsable de grand standing au sein du pouvoir n’a été sanctionné pour des malversations dont sa gestion pourrait être coupable’’, constate le journal.

A propos de gouvernance toujours, Kritik écrit : ‘’De hauts responsables épinglés dans leur gestion, des ordonnateurs de crédits qui s’enrichissent avec les sous du contribuable, de hauts cadres du trésor et pontes des institutions étatiques pris la main dans le sac. La coupe est pleine pour le Sénégal, mais malgré la clameur populaire, le chef de l’Etat reste de marbre’’.

Le Témoin rapporte que les douanes ont mobilisés prés de 1.177 milliards de recettes en 2021. ‘’C’est une performance exceptionnelle que viennent de réaliser les hommes du colonel Abdourahmane Dièye en dépassant les recettes de 2020 de 158 milliards. Ce malgré le contexte international défavorable marqué par la pandémie et la flambée des cours des denrées ainsi que la hausse du fret’’, écrit le journal.

Source APS

laissez un commentaire