Revue de presse…le retour en force de la Covid-19 à la UNE

Vente de journaux dans une rue de Dakar

Les inquiétudes liées à la remontée de la courbe de contamination du nouveau covid-19 et les missions de la ’’Task-force républicaine’’ de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir) sont les principaux sujets au menu des quotidiens du 07 décembre 2020.

Lii quotidien s’alarme de la tendance haussière de la pandémie de Covid-19 et affiche à sa Une : ’’Les cas explosent, les autorités s’affolent’’.

’’La crainte d’une seconde vague de contaminations de Covid-19 hante le sommeil des autorités étatiques. Depuis l’annonce par le président Macky Sall en conseil des ministres du durcissement des mesures de lutte contre la Covid-19 avec le port obligatoire du masque (…), les forces de l’ordre sont sur le pied de guerre’’, note le journal.

’’Elles ont démarré depuis dimanche, le contrôle de tous les véhicules de transport en commun en procédant à des arrestations suivies de paiement d’une amende de 3000 francs Cfa’’, selon Lii quotidien.

Libération signale qu’entre samedi et dimanche, 180 nouveaux cas de Covid-19 et un décès lié à la maladie ont été enregistrés. Le journal rapporte que le ministre de la Santé et de l’Action sociale a encore sonné l’alerte : ‘’Nous ne sommes pas à l’abri d’une seconde vague’’.

L’Observateur rapporte que ‘’la hausse exceptionnelle des cas de patients atteints de Covid-19 commence à inquiéter sérieusement les centres de traitements des épidémies (CTE) du ministère de la Santé (…). Face à la nouvelle vague de contaminations, les deux structures d’accueil encore ouvertes-Dalal Jamm et Fann-sont submergés par l’affluence des malades’’.

En politique, L’As signale que Macky Sall multiplie les audiences pour recoller ‘’les lambeaux de l’Alliance pour la République ’’.

Selon le journal, Macky Sall a reçu le week-end son vieil ami Moustapha Cissé Lô. Moustapha Diakhaté et Yaya Sow sont sur ‘’la liste des cibles’’, croît savoir le journal.

Le journal fait aussi savoir qu’une trentaine de responsables du parti ont été désignés pour composer une équipe ‘’dans le but de défendre la vision du chef de l’Etat et de lui servir de boucliers et éventuellement assurer sa relève. Ils se sont retrouvés à Saly Portudal dimanche. La ‘’troupe’’ a été baptisée ‘’Task-force républicaine’’.

Cette ‘’task-force’’ est ‘’la nouvelle voix de l’APR’’, selon le quotidien Enquête qui explique que ‘’face à la crise qui couve dans le parti, Macky Sall arme ses jeunes loups pour +porter le combat politique’’.

‘’Le président a choisi 7 ministres, 3 députés et 20 directeurs généraux pour constituer sa Task-force républicaine’’, écrit Enquête.

Pour Source A, ‘’ce bataillon de responsables est chargé de prendre en charge la réflexion, de porter des initiatives politiques et de préparer à assurer la relève et la pérennisation du parti présidentiel’’.

’’Macky Sall aiguise ses seconds couteaux’’, selon Kritik qui écrit : ’’Les enjeux autour du mandat présidentiel, les options politiques du chef de l’Etat, le devoir de survie dans une période de recomposition politique mais aussi et surtout de redorer l’image de l’APR et la gouvernance de Macky Sall. Les missions assignées aux trente débatteurs du parti présidentiel augurent des joutes verbales acerbes avec l’opposition. Le ton a été donné, hier, à Saly, avec la bénédiction du Palais’’.

Sud Quotidien s’intéresse à l’impact des retrouvailles Macky Sall-Idrissa Seck et titre : ’’Bennoo en danger de mort !’’. Pour le journal, les retrouvailles entre le président de la République et son principal opposant lors de la dernière élection présidentielle (….) remettent à l’ordre du jour la question de l’avenir de la majorité au pouvoir depuis 2012’’, estime Sud.

Source APS