Ultimate magazine theme for WordPress.

Depuis le Luxembourg…Chérif Djiba met en garde Macky Sall

Chérif Djiba (à droite) appelle à la désobéissance civile contre le régime de Macky Sall (à droite)
0

NON LE SENEGAL N’EST PAS VOTRE PROPRIETE M. MACKY SALL

« L’Etat est notre serviteur et nous n’avons pas à en être les esclaves». – Albert EINSTEIN

Albert Einstein, résume si besoin ce qu’est un Etat, et par la même occasion indique clairement ce que doit être le rapport du Gouvernant au Gouverné.

Dans une tribune en date du 19 Février 2019, en co-signature avec des amis du « CERCLE DES INTELLECTUELS SENEGALAIS DU BENELUX », j’écrivais au sujet du discours de Macky Sall tenu à Bignona que ses propos  « …prouvent que ce dernier n’a aucun respect pour la Casamance et les casamançais et par extension pour les Sénégalais …». Et j’avais rajouté que « …….c’est l’unité nationale qui est en péril. De tels propos constituent une menace grave à l’unité nationale et à la paix définitive et durable………… »

Voilà un an et une semaine jour pour jour que j’avais dit cela. A Chacun de juger.

Mon Propos aujourd’hui n’est pas de faire un discours mais de lancer un appel du Luxembourg :

  • Aux Universitaires et Intellectuel(le)s Sénégalais(es) je réitère mon appel en vous indiquant ce que j’avais dit dans une tribune en 2018 :
  • Le socle de l’unité Nationale est menacé,

Les intellectuels et intellectuelles du Sénégal n’ont pas le droit de garder le silence.

UN INTELLECTUEL NE PEUT ETRE COMPLICE D’UNE MARCHE A RECULONS DEMOCRATIQUE DE SON PAYS. VOTRE DEVOIR A VOUS INTELLECTUEL(LES) DU SENEGAL EST DE VOUS APPROPRIER LE DEBAT ET D’ECLAIRER LE PEUPLE ET DE FAIRE ARRETER LES DERIVES.

LE DEVOIR DE RESERVE S’ARRETE LA OU L’AVENIR D’UNE NATION, D’UNE JEUNESSE, DE TOUT UN PEUPLE EST COMPROMIS. RIEN NE PEUT ETRE AU DESSUS DE LA SOUVERAINETE ET DE L’AVENIR DU PEUPLE SENEGALAIS. UN SEUL HOMME NE PEUT PAS PRENDRE UN PAYS EN OTAGE.

ET NUL N’A LE DROIT DE S’ARROGER LA SOUVERAINETE A LA PLACE DU PEUPLE

Et comme disait E. Alletz  « Ce qui ôte toute force aux lois rendues dans un Etat où la pluralité doit les faire, c’est l’opinion qu’elles sont l’œuvre d’un seul ».

  • Aux Journalistes et Hommes/Femmes de média, vous qui avez la noble tâche d’informer juste et vrai, vous qui êtes menacés dans votre métier par cette dérive dictatoriale, il est temps d’aider votre peuple.
  • Aux intellectuel(le)s, cadres et Opérateurs économiques de la Diaspora Sénégalaise du monde entier, j’invite à une réflexion pour organiser des stratégies pour notre pays.
  • Au Peuple Sénégalais, à la Jeunesse Sénégalaise en Particulier, refusons le Diktat, la violence c’est un droit légitime et légal
  • A L’armée Sénégalaise qui est Républicaine, tenez-vous à équidistance, votre rôle est de garantir la Sécurité et la défense du territoire National.
  • A La police, à la Gendarmerie, à toutes les forces de maintien de l’ordre soyez du côté du peuple, le seul qui est Souverain. N’acceptez pas d’exécuter les ordres d’un homme obnubilé par le pouvoir et qui vous pousse à tirer sur vos enfants vos, femmes et vos
  • Aux Membre du gouvernement, pour ceux qui ont un minimum de respect pour leur peuple, démissionnez de ce Gouvernement.
  • Aux femmes et hommes politiques, l’heure n’est plus aux calculs politiciens mais au retrait de la confiance que nous avons accordé à un Sénégalais qui ne le mérite pas. Si vous ne vous battez pas aujourd’hui, demain sera votre tour (Karim Wade, Khalifa Ababacar Sall et j’en passe ont été victimes).

J’APPELLE TOUT LE PEUPLE A SORTIR TOUS LES MERCREDIS LORS DU CONSEIL DES MINISTRE ET A TAPER SUR DES CASSEROLES/OBJETS PENDANT 30mn.

J’APPELLE LE TOUS LES SENEGALAIS A FAIRE UNE DESOBEISSANCE CIVILE TOUS LES MERCREDIS JOUR DU CONSEIL DES MINISTRES et ce pendant trois mois.

Sénégalaises, Sénégalais, EXIGEONS ENSEMBLE :

  • L’ARRET DE TOUTES LES PERSECUTIONS DE CEUX QUI S’OPPOSENT LEGALEMENT PARCE QUE L’OPPOSITION EST UN FONDAMENTAL DE LA DEMOCRATIE.
  • L’ORGANISATION DES ELECTIONS LOCALES. MACKY NE PEUT PAS CONTINUER A LAISSER DES ELUS LOCAUX DANS L’ILLEGALITE TOTALE. NOUS SOMMES DANS UNE REPUBLIQUE DE L’ILLEGALITE !!

Ceux qui ont  perdu tout espoir de démocratie et de liberté, la liberté de s’exprimer, la liberté de penser, la liberté de se mouvoir, la liberté de dire son avis, la liberté de choisir, n’ont pas peur de la mort, parce que de toutes les façons la mort est déjà à leur pied.

  • EN 2024, N’EN DEPLAISE, LE PEUPLE REPRENDRA SA SOUVERAINETE

VIVE LE SENEGAL LIBRE ET DEMOCRATIQUE

VIVE LA SOUVERAINETE NATIONALE

VIVE LE PEUPLE SENEGALAIS

CHERIF DJIBA Luxembourg

chedjiba@gmail.com

laissez un commentaire