Ultimate magazine theme for WordPress.

Son mari lui présente sa cousine enceinte…en réalité sa maîtresse

0

Une dame veut divorcer de son mari après plusieurs années de mariage. Elle déclare avoir découvert que la femme enceinte que son époux lui avait présentée comme étant sa cousine, est en réalité sa maîtresse et mère de son enfant.

Une nouvelle fois, Annette s’est retrouvée seule devant le juge du Tribunal de premier degré (TPD) de Yaoundé. Cette commerçante au teint clair a intenté une procédure devant cette juridiction afin d’obtenir la dissolution de son mariage d’avec Brice, l’homme qu’elle appelait autrefois « mon étalon».

Après plusieurs renvois concédés dans le cadre de cette procédure pour la comparution de son époux et père de ses deux enfants, le tribunal a décidé d’examiner l’affaire en l’absence de ce dernier. Du haut de son 1,60 m environ, Annette a donné les raisons de sa présence devant la barre. Elle souhaite que l’acte de mariage signé en 2001, soit annulé. Pour soutenir sa requête, la dame s’est focalisée sur un seul argument, l’infidélité de son époux.

C’est en larmes que Annette à l’entame son propos. Elle relate que son époux et elle forment un couple mixte. Brice est de l’ethnie bamiléké, et elle Ewondo. Ils ont scellé leur union dans la ville de Bertoua, en décembre 2001 sous le régime de la monogamie et la communauté des biens. Après le mariage civil et religieux, le couple a établi leur domicile conjugal dans un quartier populaire de Yaoundé, nouvelle ville d’affectation du chef de famille.

L’amour, le pardon mutuel et la confiance consolidaient leur relation. De ce foyer sont nés deux enfants encore en bas âge. « Je n’avais pas pris la peine de connaître tous les membres de sa famille avant de m’engager officiellement avec lui. Nous étions tellement amoureux l’un de l’autre que la famille venait après notre bonheur. C’est lors de notre cérémonie de mariage qu’il m’a d’ailleurs présenté à certains membres de sa famille », s’est-elle souvenue.

Le calvaire de Annette commence après les deux premières années qui ont suivi leur mariage. Elle en a fait un long récit fors de son témoignage. « Un soir, alors que j’étais à la maison, j’ai reçu la visite d’une femme enceinte qu’accompagnait mon époux. Il me l’a présenté comme étant sa cousine et qu’elle devait rester chez nous pendant un moment, le temps pour elle de se réconcilier avec le père de son enfant. Sans me poser trop de questions, je l’ai accueillie et hébergée sous mon toit. Je la considérais déjà comme ma belle-sœur, et je lui faisais des confidences, même les plus intimes.»

Maîtresse devenue copine Après son court séjour dans le domicile du jeune couple, la femme…Lire la suite ici…

laissez un commentaire