Ultimate magazine theme for WordPress.

Voici ceux qui ont poussé Wade à s’agenouiller devant Sonko…

4

Le Président Abdoulaye Wade n’a jamais cautionné la mise sur pied d’une « Inter coalition » Yewwi-Wallu. Abdoulaye Wade est cet opposant qui ne se range derrière personne et ce, depuis la création du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Aujourd’hui Abdoulaye Wade est quasiment transporté par la vague Sonko qui est un modèle de contre-valeurs. Injures et anti conformisme sont les quotidiens du Pastef. Et comment le mythique Président Wade s’est retrouvé à jouer le vizir de Sonko ? Xibaaru vous donne en exclusivité ces gens qui ont poussé Wade à s’agenouiller devant Sonko.

sonkoMe Abdoulaye Wade n’apparait plus comme le personnage que l’on avait connu auparavant. C’est comme si, il était devenu envoûté. En observant aujourd’hui Me Abdoulaye Wade prendre certaines décisions, l’on se demande où il est ce personnage, ce briscard de la scène politique nationale qui avait réussi à force d’abnégation, d’efforts, à mettre en échec tous les plans qui avaient été ourdis contre lui par les Présidents Léopold Sédar Senghor et Abdou Diouf.

Abdoulaye Wade est un grand leader de la scène politique nationale et internationale. C’est grâce à lui que la démocratie est née et a mûri en Afrique. Assurément, Me Abdoulaye Wade est un chantre de la démocratie en Afrique. Il a su mener le combat qui a permis d’obtenir l’avancée de plusieurs causes en Afrique et dans le monde. Me Abdoulaye Wade est une référence pour tous ceux qui œuvrent, qui combattent pour la liberté, la démocratie partout à travers le monde.

Un homme comme Me Abdoulaye Wade mérite d’avoir des héritiers pour préserver, mais également parachever et consolider son œuvre incommensurable. Hélas, Me Abdoulaye Wade est entouré par des médiocres. En son temps, se trouvaient à ses côtés de fortes personnalités comme Fara Ndiaye, Mamadou Fall Puritain, Lansana Cissokho, Serigne Diop, Boubacar Sall…mais aujourd’hui autour de lui, c’est le désert.

C’est à désespérer, si aujourd’hui Me Abdoulaye Wade, par rapport à tout son parcours politique, par rapport à tous les personnages illustres qui se battaient à ses côtés, soient ramenés aujourd’hui à un niveau si bas. Me Abdoulaye Wade en est ramené aujourd’hui à se ranger derrière les positions d’un mythomane comme Ousmane Sonko qui aujourd’hui pense bouleverser la hiérarchie pour se hisser à la place du personnage politique qui distribue dorénavant les cartes au Sénégal.

Me Abdoulaye Wade est tout simplement victime d’un complot politique. Un complot mené par des hommes qui sont considérés aujourd’hui comme les membres de son proche entourage, et qui pensent que le moment est venu pour le PDS de prendre sa retraite politique et de laisser la place à d’autres forces qui pourront mieux faire face au Président de la République Macky Sall. Ces membres de l’entourage de Me Abdoulaye Wade ont pris faits et causes pour Ousmane Sonko qui les manipule.

Une stratégie vraiment rodée est savamment mise en place au profit de Ousmane Sonko par ces personnages devenus désormais proches membres de l’entourage de Me Abdoulaye Wade. C’est un véritable complot qui est en train d’être monté et mis en place pour que Me Abdoulaye Wade se range systématiquement derrière toutes les positions prises par Ousmane Sonko…

sonkoEt dire que ce complot est ourdi par des personnages à commencer comme Karim Wade. Le fils du vieux est si désespéré qu’il pense que pour en finir avec le régime du Président Macky Sall et lui permettre de faire son grand retour, c’est de s’allier avec Ousmane Sonko et de pousser son père à s’éclipser sur la scène politique nationale. Un raccourci qui montre que Karim Wade agit sous la dictée d’autres responsables.

Il y a ses cousins comme Mamadou Lamine Thiam et Doudou Wade qui n’ont jamais rien pesé sur la scène politique nationale. De véritables « yobalémas » (suivistes) qui se disent que le temps ne tourne pas pour Karim Wade, mais pour Ousmane Sonko, et qu’il va falloir pour cela, suivre ce dernier dans tous ses « caprices ». C’est comme si cela est la seule planche de salut pour eux pour préserver leurs privilèges.

Il y a également l’allié de dernière minute du PDS. Mamadou Lamine Diallo de Tekki n’a suivi le PDS que pour conserver son fauteuil de député à l’Assemblée nationale. Il est un homme qui a longtemps combattu de toutes ses forces Me Abdoulaye Wade, aussi bien lorsque ce dernier était au pouvoir que lorsqu’il s’est retrouvé dans l’opposition. Ce n’est pas lui qui va lutter et aider le PDS à son rayonnement.

Mame Penda Sow pour xibaaru.sn

Afficher les commentaires (4)