Ultimate magazine theme for WordPress.

Benno et Yewwi…des coalitions de faussaires, voleurs et violeurs

0

Benno refuge des « faussaires »…Yewwi forme les « pyromanes » de la République

Les élections législatives sont sur toutes les lèvres. Les partis politiques, coalitions et candidats indépendants sont braqués sur le 31 juillet 2022. A l’approche de la date fatidique, opposition et pouvoir multiplient les tractations. Chacun veut avoir le maximum de sièges à l’Assemblée nationale. Alors la guerre fait déjà rage. Ces élections risquent de ne pas être comme les précédentes car les sénégalais rêvent d’une Assemblée de rupture. Alors Xibaaru passe au peigne fin les plus grandes coalitions en lice.

Trois grandes coalitions sont en compétition en perspective des législatives du 31 juillet. Mais Benno Bokk Yakaar et Yewwi Askan Wi seront les attractions de ces joutes électorales. Conduite par le tonitruant Ousmane Sonko, YAW n’a qu’un seul objectif, imposer la cohabitation à Macky Sall. Mais ce sera sans compter sur la coalition de la mouvance présidentielle. Les camarades d’Aminata Touré comptent par tous les moyens garder leur majorité. Alors ce sera aux sénégalais de trancher le débat.

Mais comme dans toutes les alliances, ces coalitions traînent des casseroles qui risquent de réduire leur chance. Yewwi Askan Wi est loin d’être la coalition des sages. Les leaders qui la composent commencent à devenir d’autres personnes. Désormais, ils semblent tous adopter le style va-t’en-guerre de Ousmane Sonko. Depuis le top départ pour les législatives, ils adoptent des positions de plus en plus hostiles envers le Macky. Leur appel à manifester inonde les réseaux sociaux.

yewwi
Habib Sy ancien ministre d’Etat et président du Parti de l’espoir et de la modernité

Les leaders de cette coalition n’ont désormais qu’un seul mot à la bouche : le rapport de force. Un homme d’Etat de la trempe du doyen Habib Sy qui qualifie Yewwi d’arme de destruction massive, lors de la conférence de presse conjointe entre Wallu et Yewwi, c’est loin d’être un lapsus. Ils sont désormais contaminés par le virus Sonko. Et si les jeunes adhèrent à leur nouvelle idéologie, ils vont reproduire le scénario de mars 2021.

Pendant que Yewwi se transforme en coalition de pyromanes, Benno Bokk Yakaar est devenue la cachette favorite de tous les faussaires de la République. Il ne se passe plus un seul jour sans qu’un membre de la mouvance présidentielle ne soit cité dans une affaire de faux. Le dernier en date est celui du responsable de l’APR arrêté à Khombole avec 28 millions en argent liquide et de fausses attestations de gendarmerie.

Pendant que ce leader se faisait épingler, deux députés de Benno Bokk Yakaar croupissent dans les prisons sénégalaises pour trafic de passeports diplomatiques. Malheureusement même s’ils tombent entre les filets des enquêteurs, ils ne restent pas très longtemps entre les mains de dame justice. Et ce n’est pas Seydina Fall Boughazelli qui dira le contraire, lui qui était le présumé coupable dans une vaste affaire de faux billets.

Si des « Mackysards » ne trempent pas dans le faux, ils vivent dans une insolence totale au moment où les sénégalais sont tenaillés par les réalités de la vie. Alors si Macky Sall est décidé à garder sa majorité, il doit bannir ces pratiques des rangs de sa coalition. Mais aussi mettre ses hommes face à leurs responsabilités.

suffrage
Assemblée nationale du Sénégal

Qui de Yewwi ou Benno les sénégalais vont-ils confier leur Assemblée ? La réponse à cette question ne se saura qu’au soir du 31 juillet 2022. Mais une chose est sûre, les législatives vont ouvrir une nouvelle page dans l’histoire politique du Sénégal. Et cette histoire devra s’écrire sans des députés accusés de viol, des députés trafiquants de passeports ou des députés qui n’ont qu’une seule mission se servir et non servir le peuple…Tels doivent être les futurs parlementaires du Sénégal.

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

laissez un commentaire