Kédougou : Le G.I.E Yérimayo construit un forage à 15 millions FCFA

Avec l’Associations des jeunes Ressortissants de Kédougou (ARKY), le GIE Yérimayo a bénéficié de la réalisation d’un forage réceptionné ce mardi 13 octobre 2020 à Takourou dans la commune de Bandafassi.

A Takourou dans la commune de Bandafassi pour les besoins de la réception de son forage, le GIE Yérimayo a mobilisé du monde. Une importante somme d’argent a été dépensée pour cette belle réalisation.

« Le coût total des travaux avoisine les 15 millions de FCFA. Le forage que vous voyez ici est d’une profondeur de 64 m avec un débit de 7 m3/heure. Le château d’eau en haut peut contenir 12 m3 et 10 m3 en bas. Ce qui fait 22 m3 au total. Nous avons installé une pompe immergée qui est mixte, qui fonctionne au solaire et au courant électrique. L’entreprise s’engage à faire l’entretien du forage tous les 6 mois pendant 2 ans »    a indiqué M Emmanuel Fanion, le Directeur Général de BATIFOR, entreprise réalisatrice des travaux.

En France plusieurs partenaires ont contribué à la réalisation de ce projet.

gie

« Nous ne cesserons jamais de remercier ISUD dans le département des Yvelines qui nous ont financés 12 000 euros, le maire de Mantes-La Jolie qui nous a également octroyé une subvention»

Au Sénégal, les promoteurs ont également bénéficié de l’accompagnement des autorités locales

« Si, la diaspora s’engage à investir à revenir au niveau de la base pour réaliser des projets concrets, nous en tant qu’autorités locales, nous ne pouvons que les accompagner pour toutes les démarches. Ils ont sollicité un espace de 10 hectares. Le conseil municipal s’est réuni et nous leur avons accordé les 10 hectares » a précisé M Mamadou Yéro Bâ, Maire de la commune de Bandafassi.

Par cette belle réalisation, le GIE Yérimayo compte moderniser l’élevage et la production maraichère.

« Ce projet est basé sur le maraichage et l’élevage moderne. Nous comptons moderniser l’élevage et travailler sur le maraichage. Nous voulons que les jeunes d’ici puissent se donner à fond pour que nous puissions avancer, donner un exemple. Si nous arrivons à réussir ce que nous voulons nous allons faire travailler certains jeunes et leur expliquer les risques de l’émigration » a confié M Alphousseyni Ndiaye, président du G.I.E Yérimayo.

gie
Alphousseynou Ndiaye

La réalisation de ce forage et les autres activités à venir suscitent déjà un réel motif de satisfaction pour les autorités au niveau local. Le GIE Yérimayo a fait ses premiers pas.

« Il est important de dire à tous les ressortissants de la région de Kédougou de s’inspirer de ce G.I.E et de monter d’autres projets. Nous sommes là, prêts à les accompagner dans leurs démarches » a promis M Mamadou Yéro Bâ, Maire de la commune de Bandafassi.

Des raisons nécessaires et suffisantes pour inviter la diaspora à investir davantage au pays. Les débouchées ne manquent point pour soutenir l’émergence tant souhaitée par les gouvernants. Le GIE Yérimayo a promis de soulager davantage les habitants du village de Takourou dans la commune de Bandafassi.

Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.sn