Le Sénégal est foutu…Voici les nouveaux leaders

comme Abdoulaye Bathily, Yéro Deh, Abdourahim Agne et autres ou ceux qui ont quitté ce monde comme Amath Dansokho, Sémou Pathé Guèye, Doudou Sine, Puritain Fall. Des hommes qui se distinguaient grâce à la hauteur de leurs interventions. Le débat politique au Sénégal s’est fortement appauvri, car occupé en ce moment par des va-nu-pieds.

Au Sénégal, c’est actuellement l’émergence d’une classe de crétins qui occupent les plateformes de la société civile et de l’opposition. Que devient le débat sur la scène politique nationale quand on voit des individus de la trempe de Guy-Marius Sagna, Mamadou Lamine Diallo, Abdoul Mbaye ou Thierno Alassane Sall qui tentent de l’occuper. C’est le débat politique national qui s’appauvrit. Voilà des hommes politiques qui ne sont mus que par la haine et la jalousie, alors qu’ils ne sont nullement représentatifs. Des énergumènes qui pensent que s’opposer, c’est véhiculer le mensonge, propager des insultes, en lieu et place de programmes politiques alternatifs.

Les Guy-Marius Sagna qui ne savent même pas aligner deux phrases correctes ou des opposants incapables de relever le niveau des débats. Des débats dont le niveau est devenu très bas au Sénégal. Il est vrai que des hommes politiques comme Khalifa Sall, Idrissa Seck plongés dans leur silence malheureusement, ont laissé des énergumènes occuper l’espace politique national.  Et voilà, ce que ça donne. A chaque fois, c’est à travers des bêtises que ceux qui tentent d’occuper le devant de la scène, s’illustrent.

Des individus qui ne sont d’aune représentativité nationale mais qui pensent qu’ils ont une capacité de nuisance. Il n’en est rien. Parce que, ils ne peuvent mobiliser 20 personnes à une manifestation.

La rédaction de Xibaaru