Ultimate magazine theme for WordPress.

Législatives : Me Malick Sall éteint le feu à Matam

Me Malick SALL Garde des Sceaux, Ministre de la Justice
0

Partis en ordre dispersé lors des locales, les amis de Macky Sall sous la houlette du ministre de la Justice iront ensemble aux législatives du 31juillet. La décision a été prise à l’issue de larges concertation entre responsables à la base. CACEAM, est le nouveau cadre d’échanges et d’actions qui sera dirigé par Me Malick Sall.

Concertations situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Le ministre de la Justice Garde des Sceaux, Me Malick Sall a semblé comprendre la situation qui prévaut au Sénégal et les enjeux des législatives à venir surtout à Matam. Le responsable politique a compris que c’est dans l’union et seulement dans l’union que le Président de la République peut avoir une majorité confortable à l’Assemblée nationale.

C’est pour cette raison, que la coalition BBY et le parti APR qui avaient volé en éclats lors des locales avec une multitude de candidature ont essayé de se retrouver formant un seul bloc afin de constituer une force de frappe lors des législatives du 31 juillet.

«A l’issue de ces élections locales, les listes complémentaires, par le cumul de leurs suffrages, ont obtenu  42% des voix dans les dix communes que comporte le département de Matam. Ce score non négligeable représente, aujourd’hui, un poids politique incontestable dans l’échiquier politique de Matam », lit-on dans une déclaration. Le document parle de mauvaise coordination politique dans le département pour situer les origines des divergences politiques dans le département.

Désormais, c’est la paix des braves, les responsables des différentes listes parallèles se sont retrouvés pour former le Cadre de Concertation d’Echanges et d’Action du Département de Matam (CACEAM).

« Conscient de cette réalité politique dans le département, exprimée à travers les urnes, Le Président de la République a dépêché un facilitateur en la personne du Ministre de l’Urbanisme pour aller à la rencontre des différents acteurs politiques dans le soucis d’harmoniser les positions et d’arrondir les angles pour une union sacrée en vue des prochaines élections législatives. Suite à cette rencontre avec le facilitateur, un Cadre de Concertation d’Echanges et d’Action du Département de Matam (CACEAM) regroupant plusieurs leaders politiques ayant été têtes de files des listes complémentaires a été mis sur pieds afin de permettre une prise de position collective dans un environnement approprié » indiqué Abdoul Aziz Touré, responsable politique et porte parole du jour du tout nouveau cadre.

Selon lui, après plusieurs rencontres riches en échanges et en débats, le cadre a pris la décision de répondre positivement à l’appel à l’Union du Président de la République Macky SALL ».

Ainsi pour mener à bon port cette nouvelle antitite politique, les responsables ont choisi Me Malick Sall. « (…) le CACEAM a accepté d’apporter sa contribution dans la construction d’une large convergence politique de la coalition BBY autour du Ministre de la Justice Me Malick SALL pour accompagner positivement la politique du Président de la République ».

A travers ce format, les membres du CACEAM, ont exprimé leur ferme volonté de participer activement, aux côtés de Me Malick SALL, à la victoire de la coalition BBY au soir du 31 juillet 2022.

A rappeler que le département de Matam représente depuis 2012 une des bases politiques affectives du Président Macky SALL. A toutes les consultations électorales, les résultats ont donné de larges victoires à la coalition BBY.

Laisse du fait d’une mauvaise coordination politique au niveau départemental, de fortes divergences politiques sont nées entre les différents acteurs du département. Et les élections locales de janvier 2022 ont été le baromètre qui a permis de quantifier la représentativité des différents blocs en mettant en lumière la forte dispersion au sein de la coalition BBY exprimée à travers plusieurs listes complémentaires dites « listes parallèles ».

Avec ce tout nouveau cadre, Me Malick Sall et ses amis réussissent à éteindre le feu qui couvait dans le département de Matam, pour les élections législatives.

 

Sambou Biagui

Journaliste

laissez un commentaire