Ultimate magazine theme for WordPress.

L’opposition acte la victoire de Macky Sall…aux législatives

1

Décidément, siéger à l’Assemblée nationale est devenu le nouveau rêve de nombreux hommes politiques. Depuis quelque temps, les candidatures aux élections législatives du 31 juillet 2022 ne cessent de croître. Si certains ont choisi de faire cavaliers seuls, d’autres ont pris la peine de se réunir autour de coalitions diverses pour maximiser leur chance. L’opposition n’est pas en reste dans cette course effrénée pour l’hémicycle. Mais à cause de leurs erreurs de débutants, l’opposition vient de donner à Macky Sall les clés pour garder sa majorité.

La politique est un jeu de dupes. Pour y survivre il faut être très rusé. Une chose que le président Macky Sall a comprise. Il ne rate jamais l’occasion de mettre en avant son projet de réduire l’opposition à sa plus simple expression. Et dans cette lancée, il a réussi à diviser les opposants. Depuis l’arrivée de Macky Sall, la méfiance n’a jamais été aussi grande. Beaucoup de leaders peinent à se rassembler. Ce parce que Macky Sall sait comment dégoter les bons profils de l’opposition.

En perspective des élections législatives, le génie politique de Macky Sall se manifeste encore. Dans ses précédentes éditions, Xibaaru avait donné à l’opposition les clés pour maximiser ses chances pour les élections du 31 juillet. Mais on dirait que l’opposition fait la sourde oreille. Elle refait les mêmes erreurs qu’aux locales en se divisant en plusieurs pôles. Une erreur qui les fragilise et donne à Benno Bokk Yakaar toutes les chances de garder sa majorité.

Dans un communiqué parvenu à Xibaaru, une troisième coalition vient de voir le jour. Contrairement à Yewwi Askan Wi, celle-ci réunit des technocrates qui sont presque tous de la même génération. En effet, Thierno Bocoum, Thierno Alassane Sall, Abdourahmane Diouf et Ibrahima Hamidou Dème ont décidé de mutualiser leur force pour imposer la cohabitation à l’Assemblée. ‘’Les partis politiques, mouvements et candidats indépendants intéressés peuvent contacter les signataires en vue de la mise en place effective de la coalition’’, précise le document reçu.

Tous ces leaders ont le patriotisme nécessaire pour opérer des changements dans la marche du pays. Leur parcours impose un tout petit peu de respect. Hélas, au Sénégal ces qualités ne sont plus d’actualité. Les jeunes semblent être attirés par de nouveaux types de politiciens. Des leaders qui n’ont qu’une idée en tête, imposer le rapport de force pour passer. Alors on n’a pas besoin d’être un devin pour savoir que la bande à Thierno Bocoum n’aura pas un grand soutien venant de cette nouvelle génération. Ce qui ne fera que disperser l’électorat de l’opposition.

Et plus l’opposition est divisée, plus Macky Sall a toutes les chances de garder sa majorité. Les égos démesurés des leaders de l’opposition, les mèneront directement à leur perte. La mouvance présidentielle n’aura juste qu’à se mettre de côté et ramasser les déserteurs comme il le fait souvent. Ces trois coalitions (Wallu-Yewwi-coalition des Bocoum) réunies ne feraient qu’une bouchée de Benno Bokk Yakaar. Mais divisées, elles ne feront pas le poids face la vague beige-marron.

L’opposition a de beaux profils qui pourraient apporter du sang neuf à l’Assemblée nationale. Alors pour l’intérêt national, les leaders devraient arrêter de se comporter comme des gamins et penser à l’avenir du pays. Si Benno Bokk Yakaar rempile à l’hémicycle, l’opposition ne devra s’en prendre qu’à elle-même. Car elle aura démontré à tous les sénégalais qu’elle n’est là que pour servir ses intérêts personnels et non défendre ceux des citoyens.

Si des activistes comme Guy Marius Sagna veulent abandonner la lutte active pour siéger à l’assemblée, c’est qu’il aura voulu profiter de sa notoriété d’activiste pour devenir député, une démarche pour servir ses propres intérêts. Et tout les leaders activistes et de l’opposition cherchent un siège à l’assemblée pour le confort financier. Les intérêts du peuple passent après leur gourmandise politique…

Aliou Niakaar Ngom pour Xibaaru

Afficher les commentaires (1)