Ultimate magazine theme for WordPress.

Nigeria : Ils kidnappent les femmes, les violent et demandent des rançons

0

7 personnes arrêtées pour abus sexuels et Pornographie au Nigeria. La police nigériane vient de mettre la main sur des malfaiteurs. Des personnes interpellées pour enlèvement, abus sexuels et p0rn0graphie juvénile.

Elle l’a fait savoir dans un communiqué. Dans sa déclaration, la police nigériane a annoncé avoir démantelé un réseau spécialisé dans l’enlèvement de femmes et de fillettes, les abusant sexuellement et l’obtention d’une rançon auprès de leurs familles avant leur libération.

Au nombre de cinq (5) personnes, ces individus prenaient pour cible les femmes.  Ils récupèrent leurs effets (voitures, portables) et les vendent après, à vil prix.

« Les cinq suspects ont été arrêtés par des membres de l’Équipe d’intervention des renseignements à la suite d’une chasse à l’homme massive menée par la POLICE pour les auteurs de la récente tendance à l’enlèvement de femmes dans certains États du sud, en particulier Port Harcourt et ses environs »,  détaille le communiqué de la police nigériane.

Toujours selon la note, les victimes sont soumises à une série d’abus sexuels et à une rançon exigée de leurs familles avant leur libération. Les enquêtes menées par la police ont révélé que les suspects visent des conductrices seules de voitures Porsche alors qu’elles sortent des bureaux, des centres commerciaux ou de tout endroit vulnérable.

« Ils les suivent sur des routes isolées, les enlèvent et les emmènent dans leurs cachettes criminelles, les abusent sexuellement et demandent une rançon à leurs familles avant leur libération », poursuit le communiqué.

Aussi, la police nigériane a annoncé avoir récupéré quatre (4) fusils AK47, un (1) fusil de chasse à double canon et un ensemble d’uniformes militaires de camouflage soupçonnés d’avoir été acquis illégalement, qu’ils portent pour passer les contrôles de sécurité.

Par ailleurs, la police nigériane informe que les efforts s’intensifient pour arrêter d’autres membres de gangs en fuite et récupérer davantage d’armes et de véhicules volés utilisés par les suspects pour leurs opérations.

En marge du réseau spécialisé dans l’enlèvement des femmes, la police a également arrêté deux autres personnes pour la p0rn0graphie juvénile. Il s’agit de Ibrahim Muazzam Mohammad Aminu et Mohammad Tahir Umar, deux suspects basés à Kano, ville située au zone-ouest du Nigéria et deuxième ville du pays en matière de population.

laissez un commentaire