Ultimate magazine theme for WordPress.

De la Maison de la Citoyenneté…(Par Yoro Ba)

0

De la Maison de la Citoyenneté !…Par Yoro Ba

Je voudrais saluer d’emblée la décision, O combien importante, prise lors du dernier conseil des ministres du 10 Mars 2021 portant création dans les 45 départements de la Maison de la Jeunesse et de la Citoyenneté.   A ce sujet, l’on permettra aussi que je m’en félicite pour avoir dès le 02 mars 2013 servi à de très hauts cadres une note de proposition pour la création de…’’la Maison du Citoyen, la Maison du Développement ‘’dans les…45 départements du pays ; la seule différence dans l’approche était que, pour la mise en œuvre, nous pensions pouvoir créer une Ong dénommée AIR – DEV, actions initiatives républicaines pour le développement. La Maison du Citoyen est un projet auquel je crois profondément car donnera à la jeunesse une offre riche d’occupations saines et servira de défouloir positif pour une jeunesse encadrée ; le Sénégal doit être en perpétuelle ébullition mais ne doit jamais exploser. Cette MAISON, nous l’avions conceptualisée comme à la fois 

. Maison du bénévolat et du volontariat

. Maison populaire, lieu privilégié d’écoute et de participation 

. Maison d’apprentissage et de perfectionnement 

. Espace aménagé de rencontres d’échanges, écloserie d’initiatives et d’éducation.

. Centre d’informations générales ;bulletin d’info, aide ,kiosque secours juridique pour la défense des libertés et information sur le droit en général ; lutte contre la maltraitance ;téléphone SOS ; renseigner sur toutes les formes de participation à la vie publique locale ; actions en matière d’éducation à la citoyenneté démocratique, notamment des conférences ouvertes et des groupes de discussion sur les thèmes concernant les droits et les responsabilités du citoyen dans une démocratie, la constitution, les partis politiques ou le rôle de la société civile; Vulgarisation des bonnes pratiques pour l’éducation à la citoyenneté démocratique ; organisations de journées nationales d’adhésions. 

. Case numérique d’initiation aux nouvelles technologiques et centre de formation / information, enseignement et éducation à distance, création d’entreprises.

. Bourse de l’emploi ; bourse des idées et de projets ; tutorat pour la création de GIE, l’élaboration de projets et la recherche de partenariats.

. Facilitation d’accès aux mutuelles d’épargne et crédit ; recherche de financement en tous genres ; Lieu de dons de sang ; Point de remise de dons de soudures et d’équipements sociaux

.Lieu d’initiation aux gestes de premiers secours ; Activités d’éveil, culturelles, artistiques.

. Journées de sensibilisation sante, hygiène, sécurité, habitat, environnement, éco comportement ; Radio communautaire…etc.

Cela pour l’épanouissement de tous les riverains, de tous les citoyens et surtout pour que ni femmes ni jeunes ne soient laissés en rade sur le bord du chemin menant au développement durable ; nous écrivions que cette maison faciliterait la mise en œuvre de programmes d’actions de nature à stimuler la croissance économique spécifique locale et à atténuer la fracture sociale et ainsi améliorer les conditions de vie générales des populations par l’acquisition et l’appropriation de nouvelles compétences pour mieux gérer les ressources locales ; Elle jouerait un rôle de catalyseur et de facilitateur entre les acteurs locaux, les autorités gouvernementales, le réseau international et les bailleurs de fonds. Nous prônions la Veille d’accord mais aussi l’Anticipation. Par la proximité, par l’écoute et la participation, nous conduirions les actions justes, nécessaires et indispensables qui doivent être mises en cohérence avec l’ensemble des politiques publiques locales qui porteraient le développement durable et harmonieux jusque dans les méandres des consciences et les hameaux les plus reculés. 

C’était en 2013 et mieux nous avions procédé au lancement télévisé d’une maison test dans la banlieue au lieudit SABE près du foirail de Diamaguene /Sicap Mbao. 

Par ailleurs, je voudrais attirer l’attention sur les volets animation, sensibilisation et adhésion de la jeunesse à ce type de projet. Nombre de projets sont morts nés du fait de n’impliquer suffisamment la cible ; là aussi, nous rappellerons la tenue du festival des Arts et Métiers Won ma Ni nga Meune dans le parc de Hann le 29 Juillet 2016; la Banque Mondiale sollicitée par nos soins (entre autres sponsors et dizaine de donateurs ) avait transmis notre demande au DG de 3FPT et son ministre en a accepté le parrainage ; durant 3 jours VSD, nous avions permis à la jeunesse de joindre l’utile à l’ agréable (concerts la nuit et le jour visites de stands et kiosques de diverses agences de l’Etat, informations sur projets et financements, secourisme..etc. ). La jeunesse de Hann s’en souvient encore et remerciera toujours le Dg de 3fpt   M. Dame Diop devenu Ministre ; il avait tenu à animer lui-même le forum ; il pourra attester de l’engouement exceptionnel des festivaliers et de l’intérêt majeur de ce type de formules que plusieurs maires ont promis de dupliquer dans leur commune.

Un conseil national pour l’insertion et l’emploi des jeunes va se réunir prochainement ; pour des résultats tangibles et immédiats, j’aurai conseillé, pour diverses raisons que je ne pourrai développer ci mais facilement devinables, que la mise en œuvre reposât sur au moins les ministères-chevilles ouvrières suivants :

_ Ministère de l ‘agriculture (distribution d’intrants)

_ Ministère du Commerce (secteur informer)

_ Ministère de la formation professionnelle (clé de voute)

_ Ministère de l’Artisanat…etc.

Pour clore, il est nécessaire et indispensable de mettre la jeunesse, vrai moteur du développement, aux commandes, à tous les échelons tout comme il est vital d’associer l ‘expertise d’un âge certain car ‘’Un vieillard c’est du savoir en conserve dont il faut savoir jouir à volonté avant date de péremption’’

Yoro Ba Ecrivain Poète Ingénieur

laissez un commentaire