Ces ministres et milliardaires ont réveillé les…démons

Trêve sociale rompue au Sénégal…les ministres arrogants et milliardaires fautifs doivent payer

Tout le monde avait pensé qu’il y avait la trêve sociale et qu’elle allait être observée au Sénégal tant que la pandémie à covid-19 continuerait à se propager. Non, cette trêve est depuis fort longtemps rompue ! La faute à des personnalités de la République qui font preuve d’arrogance et de mépris à l’endroit du peuple sénégalais et qui n’arrêtent de le défier.

Ce vendredi, des Sénégalais se sont retrouvés dans la rue. C’était pour manifester leur mécontentement face à l’attitude de ceux que l’on nomme des pontes de la République. La plateforme « Aar li niou bokk » avait appelé les populations à un rassemblement à cause du comportement irresponsable de ces pontes (ministres et milliardaires) qui veulent conduire la République à un chaos. En réalité, le combat de « Aar li niou bokk » pour une meilleure justice sociale, tous les Sénégalais le partagent.

Voilà plus d’un mois que le fonctionnement de la justice est paralysé au Sénégal, avec la grève que mène le personnel. Pendant ce temps que fait le ministre de la Justice, Me Malick Sall ? Il affiche le mépris à l’endroit de ce personnel de justice, allant jusqu’à refuser toutes négociations avec le Syndicat des travailleurs de la justice (SYTJUST) qui porte la parole de l’écrasante majorité du personnel.

Ce même épris est affiché par le ministre de l’Enseignement supérieur Cheikh Oumar Hanne à l’endroit de tous les étudiants renvoyés dans l’enseignement supérieur privé dont il ne respecte guère les engagements pris à l’endroit des universités privées. Que dire encore de cet énergumène qu’est le ministre du Tourisme et des Transports aériens ?

C’est-à croire que le ministre Alioune Sarr aime agir en solo. Le ministre Alioune Sarr ne trouve rien de mieux que d’énerver les Sénégalais de diaspora qui souffrent de la situation de pandémie et qui dénoncent non seulement les billets chers qui leur sont imposés, mais qui devraient à l’instar de tous les autres voyageurs du Sénégal dans le domaine aérien casqués fort pour passer au test obligatoire de la covid-19.

A cause de ces ministres, comme à cause de leur collègue de l’Environnement pris en flagrant délit de « braconnage », des Sénégalais se sont mis à manifester, à descendre dans la rue pour dénoncer l’impunité. Il n’y a pas que ces ministres à avoir causé le courroux des populations. Mais, les populations ont crié leur ras-le-bol à l’endroit de deux milliardaires du privé qui prennent le Sénégal comme conquis. Babacar Ngom pour l’accaparement honteux de terres, et Mamadou Racine Sy qui affiche son mépris à l’endroit du personnel du King Fahd Palace rendu taillable et serviable à merci.

La rédaction de Xibaaru